Gabriela Hearst: le luxe "consciencieux"

Gabriela Hearst: le luxe "consciencieux"

Gabriela Hearst est née en Uruguay et a grandi dans un ranch familial entouré d'animaux et de plaines. Elle attribuera son désir de liberté, de vêtements pratiques durables et de mode dynamique à cette éducation au cœur de la nature. Ce statut joue un grand rôle tant dans ses créations que dans la façon dont elle aborde sa marque. Qu'il s'agisse d'une maille, d'une robe ou d'un blazer, elle propose des pièces utilitaires unisexes agrémentées de détails western.  

A la fin de ses études, elle décide de s'installer à New York pour commencer sa carrière de créatrice de mode. Elle lance son premier label, Candela en 2004, avant de lancer son label éponyme en 2015, puisant son inspiration dans ses valeurs d'enfance. 

Fondatrice de deux marques et directrice artistique de la maison Chloé depuis plusieurs saisons, Gabriela Hearst fait beaucoup parler d’elle. Notamment avec sa marque éponyme qu’elle fonde en 2015.

On peut définir le style de la marque comme étant minimaliste. Composée la plupart du temps de carreaux et des rayures criardes. Des robes de soirée exquises aux coupes impeccables, chaque pièce est confectionnée minutieusement à partir de tissus nobles. 

La créatrice a également défendu le concept de "luxe consciencieux" puisque les matériaux qu'elle utilise sont toujours de haute qualité, écologiquement responsables et soigneusement sélectionnés.  

Les pièces de sa collection Spring/Summer 2020 étaient toutes dotées d'un QR Code, permettant aux consommateurs plus de transparence en partageant la chaîne d'approvisionnement. 

Gabriela voulait créer une marque qui reflète un rythme et un processus plus lents : quelque chose qui était fait avec soin et précision, où la tradition était plus importante que la tendance et où chaque pièce avait un but précis.   

Ses défilés sont également soumis à des réglementations très strictes concernant l'empreinte carbone ou l'utilisation du plastique. 

Des efforts qui ne seront pas fait en vin puisqu’en 2019 le groupe LVMH a pris une participation minoritaire dans sa marque via son fonds d'investissement, LVMH Luxury Ventures, qui soutient de jeunes créateurs. Elle est aussi récompensée à de nombreuses reprises.

Gagnante du très prestigieux prix Womenswear Designer of the Year en 2018, mais aussi en 2017 pour le CFDA Swarovski Award for Emerging Talent. 

Elle est lauréate du prix international Woolmark pour la mode féminine 2016/17.

 En 2020, elle a remporté le prix de la créatrice américaine de vêtements pour femmes de l'année aux CFDA Fashion Awards. 

Le British Fashion Council a décerné à Gabriela le prix de l'environnement pour sa contribution à la création d'un changement positif au sein de l'industrie lors des Fashion Awards 2020. En 2021, Gabriela a reçu le prix Frank Alvah Parsons.

Ces vêtements incarnent une élégance raffinée d’une grande féminité, entre l'art du tailleur et les robes rétro. Elle puise cette inspiration de femmes puissantes en prenant pour icônes Angela Davis, Orianna Farage, Kamala Harris ou encore Tammy Duckworth.  

Depuis le 7 décembre 2020, elle est nommée Creative Director de la maison Chloé. 

Share Tweet Pin
Back to blog