Bode: Une collection empreinte d’histoire et d’éthique

Bode: Une collection empreinte d’histoire et d’éthique

Emily Bode est diplômée de la Parsons School of Design et de l’université Eugene Lang ainsi que titulaire d’une double licence des lettres et beaux-arts spécialisés dans la mode masculine et la philosophie. C’est lors de ses études en philosophie que le projet est plus clair pour la créatrice. 

Créer sa marque homonyme Bode (prononcée boh-di) en alliant d’unique textile d’époque et de silhouette workwear classiques en pièces de style rétro pour hommes. 

Pour elle, chaque pièce mérite une seconde chance de briller. Chacune raconte une histoire, un récit personnel dans le respect des traditions associées à des techniques historiques réalisées sur mesure. 

La créatrice puise son inspiration dans son enfance où elle écueille les marchés, le grenier de son oncle dans le sud de la France ou lors de ventes aux enchères. Ce sont ces sources variées qui ont éveillé en elle une passion pour les tissus et les imprimés vintage 

En résulte des collections confectionnées avec soin à New York et New Delhi à partir de matières variées et subtiles telles que des nappes vieilles d’un siècle, des poches de céréales et de la literie victorienne. Un bel hommage au savoir-faire folklorique avec l’assemblage de patchworks et la remise en état de matières destinées à la perte.  

Bien que travaillant principalement avec des textiles anciens, la créatrice n’en n’oublie pas moins son goût et sa créativité design tout en préservant une valeur culturelle et historique lors de ses créations intemporelles. Elle peut compter sur la minutie de son atelier artisanal où l’on retrouve parfaitement les valeurs de la créatrice. 

Par son audace et sa créativité intemporelle, la marque Bode ne cesse de faire parler d’elle et bénéficie d’une ascension vertigineuse la positionnant comme l’une des pointures dans son domaine puisqu’elle a été la première femme créatrice à exposer au NYFW : Men’s.  

En 2018, elle décroche le deuxième prix du CFDA Vogue Fashion Fund et plus récemment en février 2020 le premier prix Karl Lagerfeld dédié à l'innovation, à l’occasion de la cérémonie de l’International Woolmark Prize. 

Emily Bode réinvente les codes du luxe parvenant ainsi à se faire une place dans la mode éthique. 

Share Tweet Pin
Back to blog