A l’abri du mauvais temps
Herno est née dans lItalie en 1948, par temps de pluie, et tient son nom (moins le H) du torrent qui traverse Lesa, là où tout a commencé. Un détail qui nen est pas un pour Giuseppe Marenzi et son épouse Alessandra Diana, qui ont fait dun élément météorologique - propre à la région du lac Maggiore - un élément déterminant de leur marque. 
Herno se distingue par des vêtements extérieurs fonctionnels et profilés : les anoraks ultra-légers, doudounes et trench-coats sont réalisés avec tout le savoir-faire dune région où le froid et lhumidité font partie du climat. Héritier dune entreprise familiale, parmi les premiers créateurs italiens à ouvrir une boutique au Japon dans les années 80, Claudio Marenzi recentre le travail de la maison sur ses origines : limperméable.

Consultés récemment