YANG LI – Actor’s studio

Le plaisir d’une collection signée Yang Li vient de cette facilité à s’approprier les pièces du vestiaire masculin pour les femmes, et inversement, comme il le disait lors de notre dernière entrevue : « c’est parce que mes vêtements s’adressent à une femme qui se fiche éperdument de savoir si elle porte une robe, une veste ou un manteau, si c’est de l’homme ou de la femme. C’est surtout une question d’attitude. »

yangli-ss18-article-15
yangli-ss18-article-02

Chez les femmes, l’attitude passe cette saison par une silhouette longiligne célébrant l’épure, que l’on croirait dessinée d’un seul coup de crayon. Yang Li ravive la flamme d’un romantisme contemporain à travers une beauté abstraite empreinte de références gothiques : veste perfecto lacérée par des zips, pantalon de cuir et boots cloutées. Toute de noir vêtue la silhouette s’approprie des manteaux si longs qu’ils tombent jusqu’en bas des chevilles, pareils à des cocons protecteurs, des chrysalides pour les papillons de nuit. Les coupes, les lignes asymétriques, du cou jusqu’à la taille révèlent une sensualité cérébrale – comme la collection Haider Ackermann cette saison.

yangli-ss18-article-03
yangli-ss18-article-16
yangli-ss18-article-05 yangli-ss18-article-06

Du côté des hommes, Yang Li réalise depuis la saison dernière une trilogie sur trois archétypes de méchants au cinéma, soulignant son amour pour le 7e art. Après un automne-hiver 2017 axé sur le serial killer, le créateur chinois nous offre une collection printanière dédiée au personnage du flic corrompu.

yangli-ss18-article-07
yangli-ss18-article-09 yangli-ss18-article-08 yangli-ss18-article-14
yangli-ss18-article-10

Les vestes de costume façon inspecteur de police sont mis à l’honneur cette saison, inspirées par les rôles de Gary Oldman dans Léon ou Harvey Keitel dans Bad Lieutenant. Les volumes des vestes, des trench coats mettent en valeur des carrures imposantes, avec des coupes droites soulignant la ligne des épaules. Des épaules mises à nue lorsque le tissu est découpé, presque déchiré après une course poursuite enflammée dans les rues, tandis que les pantalons gagnent en ampleur et mettent en valeur une silhouette forte et déterminée.

yangli-ss18-article-11 yangli-ss18-article-12
yangli-ss18-article-13

Découvrez les collections homme et femme signées Yang Li chez Leclaireur Hérold et sur Leclaireur.com.

À LA UNE