VERA WANG – The Devil Thinks

Les femmes prennent le pouvoir, c’est ce que nous dit cette collection « The Congregation » printemps-été 2018 signée Vera Wang.

On y retrouve la dystopie de Margaret Atwood, The Handsmaid’s Tale, avec ses bonnets si particuliers et ses silhouettes féminines élancées. 

Vera Wang part de cette négation de l’identité personnelle, et de la catégorisation des femmes pour créer une collection où la précision devient une révolution. Les robes victoriennes s’acoquinent avec un futurisme tout en métal. Les coupes sont à la fois droites et sensuelles, soulignant les formes du corps féminin tout en subtilité grâce à l’utilisation d’une palette de couleurs des plus sobres : gris, noir, blanc, beige. 

Le costume prend des airs de lingerie, la chemise de déshabillé en soie, le jour rencontre la nuit, le bureau prend des airs de chambre à coucher, l’uniforme prend le pouvoir. La veste glisse des épaules, retenue par un corset intégré, le regard glisse, elle se transforme en porte-jarretelles. 

En ajoutant des éléments plus urbains comme des manches de hoodie sur une robe transparente ou en transformant un pull en laine en crop top, la créatrice américaine ancre définitivement sa collection dans la modernité.

verawang-ss18-article-01
verawang-ss18-article-02
verawang-ss18-article-03
verawang-ss18-article-04
verawang-ss18-article-05
verawang-ss18-article-06

Découvrez la collection Vera Wang printemps/été 2018 sur Leclaireur.com et chez Leclaireur Boissy d’Anglas.