SONG FOR THE MUTE – Beau-hemian Rhapsody

Song For The Mute nous promet un « Beau » printemps/été… comme le nom de leur collection. « Beau » mais aussi bohème, riche en sensations et en expériences, où le « Beau » est synonyme de légèreté et de sagesse, de liberté et de jeunesse éternelle.

Song For The Mute article 01

Lina Ty et Melvin Tanaya imaginent des vêtements à l’esthétique minimaliste, comme des musiciens composant des mélodies à la fois simple et efficace. Les tissus, les traitements, les imprimés, les boutons et chacun des détails sont pensés comme les notes d’une partition qu’ils jouent à quatre mains depuis leur première collection en 2010.

 

Song For The Mute article 02 Song For The Mute article 03

Inspirés par les impressionnistes, et les peintures de Claude Monnet surtout, ils développent cette saison un vestiaire mixte où se mêlent le lin, la soie, le coton.

Song For The Mute article 05 Song for The Mute article 06

Les vêtements sont légers et aériens. Les vestes, qui profitent de techniques couture, les chemises sans col, ou rétro circa années 50, au tissu presque transparent, s’ouvrent sur des t-shirts en coton innovant, et tombent sur des pantalons taille haute.

Les coupes loose offrent une allure nonchalante, aux motifs floraux, avec des contrastes de lumière entre le mat du lin et le brillant de la soie, et les imprimés à l’encre, traités cette saison de manière artisanale – afin d’offrir à chaque pièce un rendu unique. Les boutons en corne de buffle, brûlés à la main, et le coton, enduit de cognac pour un toucher « sec », comme une note finale, donnent à cette collection un caractère intemporel, riche d’histoires vécues, et encore à vivre.

Découvrez Song For The Mute chez Leclaireur Sévigné.