IL ÉTAIT UNE FOIS – Le jean

Quel est le point commun entre James Dean, les orpailleurs de la ruée vers l’or, Kurt Cobain, Marilyn Monroe, vous, nous et à peu près toute la population mondiale ? Le jean, sans l’ombre d’un doute.

Aujourd’hui, le jean apparait dans (presque) toutes les collections. Jean slim chez Balenciaga, pattes d’éph coupé façon punk chez Saint Laurent, on le retrouve bicolore chez Monse, donnant l’illusion d’associer deux jeans différents. Natasha Zinko fait le pari d’associer le jean avec sa version short, et toujours avec les bords élimés. Rick Owens nous propose de le porter façon corsaire tandis que Y/Project nous invite à le porter taille haute ou taille basse, voir même les deux en même temps. 

denim-fw18-article-header

Le jean est un must have, une pièce dont les origines remontent jusqu'au XIVe siècle, et dont les origines géographiques nous entraînent en Italie, en France et jusqu'aux États-Unis. Voici son histoire.

denim-fw18-article-04

 

Le jean est avant tout le nom d’une toile de coton et de lin, de couleur bleue. On retrouve sa trace en Italie dès le XIVe siècle, dans les régions de Milan et de Gênes, où les fermiers et les marins l’utilisent pour se vêtir ou fabriquer des voiles pour les navires. Mais la popularité du jean comme vêtement prend véritablement son essor à partir de 1847, lorsqu’un certain Levi Strauss émigre aux États-Unis. Cet émigré bavarois s’installe à San Francisco en 1853, où il crée la marque Levi Strauss & Co., ou Levi’s. En pleine ruée vers l’or, il vend des toiles de denim aux orpailleurs qui, le nez dans la boue, font tout pour trouver leur filon d’or et réaliser le rêve américain. Levi Strauss utilise la toile de Nîmes, un sergé de laine et de soie, autrement appelée sergé de Nîmes, produit dans le Languedoc depuis le XVIIIe siècle. D’après la légende, le mot denim viendrait de là.

 

denim-fw18-article-01

 

Levi Strauss collabore avec un de ses clients, Jacob Davis, qui lui achète des toiles et taille des pantalons de travail renforcés par des rivets. Le jean est né, vite adopté par les mineurs, les bûcherons, les chercheurs d’or et les fermiers qui voient en lui un vêtement robuste, idéal dans des environnements rudes. Devant les nombreuses imitations, Levi’s privilégie la qualité en créant un modèle d’abord appelé XX, renommé 501, soit le numéro de la première bobine de tissu utilisée pour produire ces pantalons.

Le jean évolue dans l’entre deux-guerres, avec l’apparition de passants au niveau de la ceinture. En 1929, les États-Unis sont frappés par la Grande Dépression. Les paysans et les travailleurs citadins se tournent naturellement vers le jean, alors peu cher, pour se vêtir. Il revient à la mode dans les années 30, grâce à une publicité de Levi’s mettant en scène un cowboy portant un jean, et une couverture de Vogue.

 

denim-fw18-article-02

 

Dans les années 50, le jean symbolise la révolte de la jeune génération, popularisé par Hollywood. Marlon Brando en biker dans L’Équipée Sauvage et James Dean dans La Fureur de Vivre en sont les plus célèbres représentants, tandis qu’il est interdit dans les écoles américaines. Il est une pièce incontournable dans les westerns des années 60, porté notamment par Clint Eastwood, mais c’est à la fin de la décennie, porté par les hippies, qu’il évolue véritablement, avec de nouvelles coupes, des broderies, des ornements floraux.

Alors symbole de la contre-culture, le jean est adopté par les groupes punk comme les Ramones à la fin des années 70, puis au début des années 90 par le mouvement grunge et son représentant le plus célèbre Kurt Cobain, leader de Nirvana. Dans les années 2000 le jean est délavé, strassé, déchiré, porté en total look, devenant un symbole de pop culture. Le jean est devenu si familiers que les créateurs expérimentent avec lui. Maison Margiela l'imagine version frangé, ou le réduit à son squelette, ne laissant que les coutures. Balmain en fait des robes cocktail, quand Alexander McQueen l'interprète version taille basse, si basse qu'elle provoque le scandale. Quant à Diesel et sa ligne Red Tag, le jean est définitivement avant-garde.

 

denim-fw18-article-03

À LA UNE