Eclosion estivale

Sa robe Richard Quinn caressait ses chevilles alors qu’elle tournoyait, enivrée par les odeurs de fleurs remplissant la boutique. Enfant, elle venait souvent ici, et, alors qu’elle traversait les échoppes, remplissant son sac Gucci de bouquets et d’épis de blé, elle ne pouvait s’empêcher de se demander « pourquoi compare-t-on les femmes à des fleurs? ». Ce qui résonnait autrefois comme un compliment, était devenu tellement réducteur. Les fleurs sont contenues, silencieuses, décoratives et fragiles, en constant besoin d’attention et de soin. Pas elle. Elle ne se sentait pas fragile dans ses chaussures Gucci cloutées. Elle ne rentrait pas dans les codes de la beauté classique comme l’aurait fait une rose rouge ou une pivoine rose. Elle était unique, et les chaussures Y/Project qui s’enroulaient autour de sa cheville étaient là pour le prouver. En Fendi, elle prenait le pouvoir, s’imposant lorsqu’elle le souhaitait, s’apaisant si elle le souhaitait. Elle avait planté ses racines, fait pousser ses branches vers le ciel, brisé son vase, son moule. Elle avait terminé son éclosion.

 

editofloral-edito-01
editofloral-edito-02
editofloral-edito-03
editofloral-edito-04
editofloral-edito-05
editofloral-edito-06
editofloral-edito-07
editofloral-edito-08
editofloral-edito-09
editofloral-edito-10
editofloral-edito-11
editofloral-edito-12
editofloral-edito-13
editofloral-edito-14
editofloral-edito-15
editofloral-edito-16
editofloral-edito-17

MakeUp & Hair : Jade Berrocal
Mannequin : Stephanie @Vip Models
Photo : Bruno Rizzato